Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Poussières...

Publié le par Mathias LEH

« Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes » Matthieu 11. 29 Je marchais sur les chemins de poussière. Maintes fois je me suis senti perdu. Je ne savais pas, je voulais...

Lire la suite

Mecanic carrycot

Publié le par Mathias LEH

Et j’entends toujours le bruit de la mer. Je ne l’entendais pas avant, là-bas et je ne sais toujours pas où nous sommes. Je sais que tu es là, je m’éveille et tu es là, tu caresses mon bras, tu touches calmement mon visage. Sais-tu toi pourquoi je suis...

Lire la suite

De l'éternel incertitude mon ami

Publié le par Mathias LEH

Rester dans les couloirs du silence, tromper l’insomnie… Je crois que je n’y parviendrai pas. Il faut encore et toujours que les choses se mettent à tournoyer dans mon esprit, affronter la solitude et le vide des explications. N’avoir que mes ressentis...

Lire la suite

Comme une broderie...

Publié le par Mathias LEH

« J’ai été fait dans le secret, façonné comme une broderie » Psaume 139.15 La plage est vide, le sable à mes pieds noir. Je n’ai pas de raison apparente. Je suis homme. Plein, entier, secret. Je ne veux finalement rien être d’autre. De ce temps ancien,...

Lire la suite

Le coeur troublé

Publié le par Mathias LEH

« Que votre cœur ne soit pas troublé, ni craintif. » Jean 14.27 Il a fallu traverser les plaines infimes, les flots et le bleu profond des océans. Il est des anniversaires dont on aimerait se passer. Des dates comme la sonnerie triste du glas. J’ai vieilli....

Lire la suite

Lettre d'absences

Publié le par Mathias LEH

Le ciel se marbre. La lumière perce, strie les nuages. Elle se répand comme peinture sur toile. Les jours sont vides de sens si tu y regardes bien. Ils se moquent éperdument du calendrier. Ils sont temps et évolution, simples, limpides. Quand la pluie...

Lire la suite

APLATI

Publié le par Mathias LEH

Il va falloir t’y mettre, il va falloir tenter de sortir des années grises, des années cachées. Il regardait l’océan. Les vents aventureux qui calmaient les ondes, les résiniers inclinés et cette furieuse envie d’aller les flots. Un regard, les embruns...

Lire la suite

Le fil

Publié le par Mathias LEH

Dans mon cou, sur mes lèvres, dans la commissure secrète des nuits. Sans obstacle, sans dérive, dans le fruit sans cesse repris, les mains légères. Effleurer ton cœur, écouter chaque battement. Sentir le soleil de ta présence, le fruit bleu de tes yeux...

Lire la suite

PLATE

Publié le par Mathias LEH

Il regardait l’océan. Les vents aventureux qui calmaient les ondes, les résiniers inclinés et cette furieuse envie d’aller les flots. Un regard, les embruns et toujours ce même refrain : se jeter tête baissée… De l’enfance enterrée, trop vite, très tôt,...

Lire la suite

Puis la pluie est tombée

Publié le par Mathias LEH

La pluie est tombée. Des heures et des heures. Je me souviens alors. Les heures de solitude. Les années de solitude. Reprendre le chemin des possibles. Aller le monde dans un vêtement le plus neutre possible même si cela devient de plus en plus impossible....

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>